El estudiante, de Santiago Mitre

seau popcornseau popcorn   ¡Vamos compañeros, la revolución del popcorn no espera!

El estudiante, comme dans les fantasmes les plus fous des spectatrices gauchistes, est de préférence un individu de race masculine au torse musclé bardé de tatouages tribaux qui préfère la compagnie des meetings politiques arrosés de bière à celle des cours sur la symbolique des vêtements indiens au XIVème siècle. Et qui parle espagnol avec un regard ténébreux où se reflète encore l’ascendance de Zorro.

J'avoue, j'ai tapé "bel hidalgo" sur Google images

J’avoue, j’ai tapé « bel hidalgo » sur Google images

Cet estudiante là, malgré ses atouts non négligeables et les beaux yeux verts de sa conquête de guerre, finit par épuiser notre pourtant excellente prédisposition en déblatérant avec une certaine répétition lénifiante sur l’urgence de débarrasser la fac des dirigeants dinosauresques qui lui font les poches.

Il y avait pourtant tout, le décor, le sujet, les acteurs (qui parviennent à nous faire oublier qu’il ne s’agit pas d’un documentaire), mais quoi, on ne préjuge jamais assez de l’enlisement d’un scénario, qui finit par se regarder lui-même et oublier qu’il y a des spectatrices au sang chaud dans la salle.

Ne soyons pas complètement négatif, si déception il y a, c’est que l’attente était forte. Ceel-estudiante-ou-recit-d-une-jeunesse-revoltee premier film parvient tout de même à conférer une ambiance de thriller à ce qui aurait pu ressembler à un documentaire poussif, et montre très bien comment le jeu de la politique, à tout niveau qu’il soit, finit par brûler les ailes de ceux qui s’y jettent avec trop d’enthousiasme en oubliant que les vieux de la vieille guettent le premier de vos faux pas. L’erreur de Roque et sa naïveté nous démontrent paradoxalement que le jeu en vaut la chandelle, et qu’aussi dangereux qu’il soit, le terrain se doit d’être investi par des jeunes colériques qui croient encore qu’agir peut servir. Los indignados no están tan lejos.

afp-indignados-espana

Une réflexion au sujet de « El estudiante, de Santiago Mitre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>