Quai d’Orsay, de Bertrand Tavernier

**  Politique de fond de couloir, désespoir

lol

lol

Adaptation de la BD du même nom, Quai d’Orsay voit Thierry Lhermitte, version registre monochrome, endosser le costard fringuant du ministre des Affaires Etrangères, Alexandre Taillard de Worms, plus connu dans la réalité sous le nom de Dominique de Villepin.

Une frasque cocasse à grands coups de portes qui claquent et de dossiers qui volent, caricature à la limite du burlesque des antichambres ministérielles. Si la sauce fait bien rigoler pendant une demi-heure, à force de faire valser la mayonnaise, celle-ci elle finit par tourner.

Sans jamais se soucier du vraisemblable ni de ses propres personnages, la construction du film amène le spectateur à se demander si ces héros ne sont pas tous complètement stupides. On se demande comment tient le sympathique petit couple joué par Raphaël Personnaz et Anaïs Demoustier devant l’intrusion pesante du ridicule ministre, dépeint comme inculte, colérique, égocentrique et surtout, incapable. Un personnage d’une telle bêtise crasse, à propos duquel l’on n’évoque jamais ni vie de famille ni amitiés, si ce n’est celle d’intellectuels ratés, que l’on se demande comment le réalisateur a un seul moment pu penser pouvoir séduire son auditoire, même avec le parti-pris d’un film burlesque. Drôle oui, caricatural, aussi, mais répétitif, beurk.

Et voilà donc que s’enchainent des gags qui font recette jusqu’à ce que venus à bout de celle-ci, les scénaristes décident de la réutiliser en boucle jusqu’à la fin du film. D’amusant, celui-ci devient alors franchement emmerdant. Pour une fois que la politique s’invite au cinéma, c’est fort dommage ! Si quelques scènes sauvent les meubles poussiéreux du Quai d’Orsay, et que quelques bonnes surprises nous attendent, comme Niels Arestrup en directeur de cabinet croulant, le film est surtout, globalement, extrêmement décevant.

bouh !

bouh !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>