Tristesse Club, de Vincent Mariette

*   *   *  *   » Je laisse toujours la fenêtre ouverte, au cas où quelqu’un                    aurait envie de m’assassiner. »

la pause transat, c'est ça, la vraie vie

la pause transat, c’est ça, la vraie vie

Un premier film qui n’a de triste que le titre, et la mélancolie joyeuse. Tristesse Club, ce serait plutôt les (més)aventures poétiques et déjantées d’un trio familial (enfin, si l’on veut). Laurent Lafitte (Léon) en ancienne star bedonnante du tennis, looser patenté, conducteur de porsche et amateur de jolies femmes. Impayable Vincent Macaigne (Bruno), qui capitalise une fois encore avec « panache » sur son physique gringalet, ses cheveux déprimés et sa petite voix cassée trop mimi-cracra – qu’on a trop envie de le prendre dans nos bras maternels pour le câliner. Et puis, tout de même, Ludivine Sagnier, évidente, posée là comme il se doit, en jean, en culotte, en gentille soeur sur le retour qui papote. Une grande histoire d’amour qui va unir ses trois oisillons paumés, à la recherche, bon gré mal gré, de leur connard de père. Enfin, de leur père…

"La Pêche, ça détend, c'est comme le bouddhisme"

« La Pêche, ça détend, c’est comme le bouddhisme »

Tristesse Club, c’est un peu le road movie revisité façon film d’auteur français, mais attention, pas dans le mauvais sens intello du terme. Certes, il y a du vintage, du filtre « polaroïd » et une vieille bagnole retro, mais ce côté bobo, assumé et sympathique, n’est là que pour servir un propos mesuré, délicat, et totalement barré, à petits coups de répliques délicieusement formulées. Le film qui en ressort est à la fois simple, sans prétentions, il existe, il raconte une histoire, et puis voilà. C’est presque gratuit, comme geste, et pourquoi pas ? Bruno est puceau et manager d’un site de rencontres, et alors? La vie, quand on y regarde de près, c’est largement tissé d’absurdités. Une petite fenêtre ouverte, au cas où vous auriez envie de vous évader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>